BAC PROFESSIONNEL EN 1 AN

Technicien Conseil Vente en Animalerie (TCVA)

50% cours / 50% entreprise

Statut : scolaire ou apprentissage

« Avec le bac pro, je suis entourée de poissons, reptiles, oiseaux et autres animaux de compagnie

au quotidien. »

FOCUS SUR LE BAC PROFESSIONNEL

Formation sous statut scolaire :

L’année s’articule autour de semaines de formation à la MFR du Perche alternées avec une vingtaine de semaines de stage.

  • 15 jours de stage en jardinerie animalerie en tant que vendeur
  • 15 jours à la MFR de cours théoriques et pratiques
 

Le but est d’acquérir toutes les techniques animalières et commerciales. L’élève découvre les réglementations, l’entretien des espèces et leurs spécificités, la mise en rayon, la gestion des stocks, la relation client, l’acquisition de commandes auprès des fournisseurs et les promotions commerciales.
Possibilité de réaliser la formation en stage alterné ou en apprentissage.

Formation sous statut d’apprentis :

  • Mise en place d’un contrat d’apprentissage avec l’entreprise choisie dans le milieu de l’élevage canin-félin
  • Rémunération de l’apprenti sur la base d’un pourcentage du SMIC en fonction de son âge et de sa classe
  • Avoir plus de 15 ans et moins de 30 ans
  • Possibilité de passer du statut scolaire au statut d’apprenti en cours de cursus : minimum 6 mois de contrat – maximum 3 ans (2nd, 1ère, Terminale)

Matières générales

Matières professionnalisantes

Pratique en animalerie pédagogique

Techniques animalières

(Aquariophilie - Terrariophilie - Petits mammifères - Oiseaux-rongeurs - Chiens-Chats)

Commerce

Réglementation

Biologie animale

La Pédagogie

A la MFR nous enseignons aux élèves les notions théoriques leur permettant de reconnaître des animaux, les maintenir en bon état de santé et conseiller la clientèle pour préserver le bien-être animal. Ces cours sont dispensés la plupart du temps en animalerie pédagogique pour pouvoir les illustrer autour d’exemples concrets avec nos animaux.

L’un des cours théoriques majeurs est celui de la réglementation animalière. Les réglementations sont nombreuses et évoluent souvent : les élèves doivent les maîtriser. Enfin, nous avons un module professionnalisant axé sur la vente, la gestion d’entreprise et le marketing.

De plus, grâce au bac professionnel TCVA, les élèves ont la possibilité d’obtenir un certificat de capacité non domestique qui est indispensable pour vendre des animaux vivants en animalerie.

Mises en situations professionnelles

A chaque session de cours, nous faisons intervenir des professionnels pour présenter leurs entreprises ou leurs métiers. Nous négocions avec nos partenaires pour que les élèves puissent rencontrer une grande diversité de fournisseurs animaliers.

Nous souhaitons qu’ils développent leurs compétences et qu’ils acquièrent une large palette d’argumentaires commerciaux.

Par exemple, les élèves ont eu la chance de rencontrer :

  • Hami Form : fournisseur en animalerie, le spécialiste des petits mammifères.
  • Groupe EFV : Élevage Français du Vivipare : établissement spécialisé dans la vente en gros de poissons tropicaux
  • ZooMed : référent des produits pour reptiles
  • Magalli : spécialiste alimentaire de la basse-cour
  • Zolux : professionnel de l’animalerie qui conçoit, fabrique et commercialise les produits pour l’habitat, le confort et l’alimentation.

Notre but est de présenter à nos élèves un large choix de produits qu’ils seront peut-être amenés à vendre sur leur lieu de stage.

La Pratique En Animalerie Pedagogique

Nous travaillons sur des spécificités rares du monde de l’animalerie comme la reproduction de poissons, des reptiles, le mode de vie d’espèces exotiques atypiques…

Nous avons la chance de disposer d’une grande diversité d’espèces dans cette animalerie pédagogique :

  • Des poissons de toutes sortes en aquariophilie
  • Des oiseaux avec des perruches, mandarins, canaris, paddas, inséparables, conures de Molina
  • Des rongeurs avec des lapins, cochon d’Inde, rats, hamsters, furets, chinchillas, gerbilles, octodons, lapins angoras à poil long pour le toilettage
  • En terrariophilie, nous avons des serpents, lézards, grenouilles, axolotls, escargots, crapauds et des insectes vivants comme les blattes, crickets, verres de farine.

 

Nous remarquons un lien de plus en plus fort entre nos formations de vente en animalerie et de toilettage. Depuis quelques années le toilettage des NAC (Nouveaux Animaux de Compagnie) se développe fortement et nous nous devons d’accompagner nos élèves dans cette nouveauté. Par exemple, les bacs professionnels TCVA sont responsables des lapins angoras à poil long qui sont ensuite confiés aux CTM et BTM de la section toilettage pour des sessions d’entraînement.

Les bacs professionnels managent comme ils le souhaitent l’animalerie pédagogique et un point hebdomadaire a lieu avec les moniteurs. Les clefs de l’animalerie sont transmises le lundi aux élèves. Ils sont responsables de l’entretien de cet espace de vie unique. Nous nommons deux élèves de terminale responsables de secteurs. Chaque élève de seconde se retrouve sous la tutelle d’un élève de terminale sous forme d’un couple parrain / filleul. Ceci permet de créer un vrai lien inter-promotionnel. Il y a une ascension dans la responsabilité transmise aux élèves sur les 3 années : ceux qui sont accompagnés (secondes), ceux qui sont autonomes (premières) et ceux qui accompagnent (terminales). Les élèves mettent en place des projets pour l’animalerie comme la création d’un nouveau biotope, la décision d’effectuer la reproduction d’une espèce, la création d’une animalerie virtuelle, l’achat de nouveaux matériaux ou de nouvelles espèces… Pour chaque projet il faut créer un dossier, convaincre les moniteurs des bien-fondés du projet et si nécessaire trouver les financements. Pour les vacances les élèves repartent avec les animaux et tout le nécessaire pour poursuivre l’entretien quotidien.

Poursuite d'études

  • BTS Technico-Commercial univers jardin et animaux de compagnie, NDRC (négociation et digitalisation de la relation client), UJAC (technico-commercial univers jardin et animaux de compagnie), MCO (management commercial opérationnel) GPN (Gestion et protection de la nature)…

Débouchés et objectifs

  • Responsable de rayon animalerie
  • Technico-commercial
  • Possibilité de procédure simplifiée pour l’obtention du « certificat de capacité d’animaux non domestiques»

Conditions d'admission

Prérequis

  • Être titulaire d’un Baccalauréat.
  • Pour l’apprentissage, être âgé de 15 à 30 ans, et avoir signé un contrat d’apprentissage
  • Un test de positionnement sera réalisé

Modalités

  • La formation est accessible sous statut scolaire ou en apprentissage.
  • En apprentissage, le contra t peut être signé avec l’entreprise dans les 2 mois précédent l’entrée en formation et jusqu’à 3 mois après la rentrée.
  • En apprentisage, le jeune est rémunéré, sur la base d’un pourcentage du SMIC et en fonction de son âge et de sa classe

Durée de la Formation

  • 700 heures de formation sur 1 an sur le principe de l’alternance :
    – 15 jours en centre de formation
    – 15 jours en entreprise

Accès à la formation

  • Entrée possible en cours de session selon des modalités précises et après étude du profil par le responsable de la formation (une seule session par an)
  • La MFR s’engage à apporter une réponse au candidat dans un délai maximum d’un mois après la prise de contact et d’un mois avant l’entrée en formation, en septembre.

Accessibilité pour tous

Les salles de classe et les espaces de vie sont accessibles aux personnes à mobilité réduite. Pour toute information concernant les adaptations de nos formations aux personnes en situation de déficience ou de handicap, contacter notre référent «handicap» pour évoquer votre situation.

Tarifs

Tarif annuel avec internat : 2625€

Modalités pédagogiques

  • L’établissement dispose d’une animalerie pédagogique de 250 m²
  • Des espaces numériques et bornes WIFI sont disposés et accessibles dans tout l’établissement
  • Des outils pédagogiques innovants : vidéoprojecteurs, ordinateurs, tableaux interactifs …

Évaluation pédagogique

  • L’évaluation des compétences liées au Bac Pro TCVA se réalise à 50% en contrôle continu et 50% en examen terminal
  • Les résultats sont consultables sur notre site Internet.
  • ACACED obtenu si obtention du Bac
  • Titre RNCP : 38856 • https://www.francecompetences.fr/recherche/rncp/38856/

Nos résultats

Reçus à l’examen

%

Réussite
0%

Insertion à 1 an

Poursuite
d'études
0%
Entrée dans
la vie active
0%
Emploi dans
le secteur
0%
Emploi dans un
autre secteur
0%
Demandeur d'emploi
0%

Satisfaction

Globale
4,29/5
Formation Recommandée
4,76/5

Taux de rupture de contrat d’apprentissage

Année 2022-2023

0%

Insertion à 3 ans

Poursuite
d'études
0%
Entrée dans
la vie active
0%
Emploi dans
le secteur
0%
Emploi dans un
autre secteur
0%
Demandeur d'emploi
0%

Satisfaction

Globale
4,82/5
Formation Recommandée
5/5

Retour D'expérience

"PARTIE ECOLE :

A la MFR du Perche nous adoptons un nouveau rythme de vie car nous sommes en communauté au quotidien. Nous nous voyons même plus qu’avec notre propre famille. Nous sommes très différents de par nos univers respectifs mais pour autant nos passions communes nous permettent d’entretenir des liens enrichissants.

ANIMALERIE PÉDAGOGIQUE :

Des responsabilités nous sont confiées au sein de la MFR et nous devons nous investir pour cette école. L’animalerie pédagogique de la MFR du Perche est un lieu de vie de premier ordre pour nos études. Nous adorons faire nos cours dans cet espace et tout le monde met la main à la pâte pour meubler, décorer, entretenir, etc. Pour ma part, je suis responsable du secteur des petits mammifères. Pour devenir responsable il faut l’accord du formateur, faire une candidature et entrer en campagne auprès de nos camarades. Nous sommes libres de développer tous les projets que nous désirons dans cet espace unique. Pour le secteur des petits mammifères, j’avais beaucoup d’idées en tête qui m’ont poussée dans ma candidature. Nous envisageons la création d’un parc extérieur pour les lapins et cochons d'Indes. Ce secteur vient également d’accueillir de nouveaux arrivants : des gerbilles ! Nous avons des projets de naissances avec la reproduction de nos cochons d'Indes et de nos lapins angoras anglais. Nous mettons en place un nouveau projet de création d’une animalerie virtuelle pour la MFR du Perche. Cette animalerie prend la forme d’une « class room » : c’est une plateforme où l’on partage des annonces de produits à vendre, où l’on peut dialoguer avec des passionnés, poser des questions sur le bien-être, l’entretien, les spécificités de nos animaux. Enfin, avec quelques amis, nous tenons à jour l’Instagram de cette animalerie pédagogique. Je vous conseille vivement de nous suivre sur « pets mfr ». Nous postons des photos et des stories de tout ce qui se passe : l’alimentation, les soins, les projets…

LES COURS :

J’aime beaucoup étudier à la MFR du Perche, en particulier grâce aux relations pédagogiques et personnelles que nous entretenons avec nos formateurs. De plus, ce que nous voyons sur les bancs de l’école est directement mis en application lors de nos stages ou apprentissages.
Tous nos cours sont différents : cela dépend du formateur, de son expérience et de ses méthodes.
Nos moniteurs ont tous eu une expérience professionnelle avant d’entrer à la MFR du Perche. C’est enrichissant pour nous, cela nous permet un partage du savoir et des éclaircissements sur la vie en milieu professionnel. Par exemple, Mr Malassi travaillait auparavant en pisciculture et en magasin de fournitures pour l’aquariophilie. Il a un très gros panel de contacts ce qui nous permet de participer à des interventions incroyables.
Les cours à la MFR du Perche sont très immersifs et illustrés : nous travaillons directement auprès des espèces et avec le matériel à disposition.
En biologie animale on rentre dans la technique : squelette, fonctionnement respiratoire, système immunitaire, alimentation…. Ce sont ces matières qui nous permettent d’avoir des termes techniques solides.
C’est une formation exigeante qui demande un fort investissement personnel et du travail. Par exemple, nous devons connaître près de 300 espèces pour l’aquariophilie. Cet apprentissage passe par : le nom, le mode de reproduction, le mode de vie, la longévité, la règlementation, le régime alimentaire, la compatibilité avec les autres individus et le biotope."

"VIE EN ENTREPRISE :

Louna : JARDILAND EPRON à CAEN
"Ça fait 3 ans que je suis chez Jardiland. Les valeurs d‘accompagnement que développe cette entreprise me représentent. On a une bonne ambiance d’équipe avec des débriefings tous les matins. J’ai fait de nombreuses nouvelles rencontres de personnes ayant des savoirs très différents.
Les journées sont rythmées autour du nourrissage, du suivi du bien-être des animaux et de la prophylaxie sanitaire, c’est-à-dire l’entretien des boxes. Nous avons aussi la réception des commandes, l’entretien du matériel, des locaux et des rayons (étiquetages, vérification des DLC…).
Ma partie préférée est la relation client : je les accueille, je leur apporte les meilleurs conseils avec un climat agréable et de confiance. Je les oriente au mieux dans leurs choix et selon leurs cas de figure. On effectue tout un travail en amont que je trouve passionnant pour évoquer les achats d’impulsion et affiner nos choix pour les têtes de gondole."

Chloé : FAVENNEC EVREUX

Je travaille dans un magasin de grande envergure qui fait plus de 12 000 m². J’ai la chance d’évoluer dans un espace avec une grande diversité d’espèces. J’aime particulièrement travailler avec des espèces exotiques et peu connues du grand public. Nous créons souvent beaucoup de fascination auprès des enfants. Vous pourrez par exemple trouver dans ce magasin des perroquets Aras chloroptères, des coraux, des murènes, des étoiles de mer, …

DIVERS PROJETS D’EXPERIENCE PROFESSIONNELLE DIVERES

POURSUITES D’ETUDES :

Souvent, les élèves continuent leurs études pour valoriser leur bac professionnel. 90% des jeunes continuent vers des BTS :
- UJAC Univers Jardins et Animaux de Compagnie
- GPN Gestion et protection de la nature
- MCO Management Commercial Opérationnel
- NDRC Négociation et Digitalisation de la Relation Client
Louna :
J’aimerais poursuivre mes études en gestion et protection de la nature car je suis passionnée par la faune et la flore. Je voudrais ensuite commencer en tant que soigneuse animalière en parc zoologique puis partir travailler dans des réserves sur les îles.
Chloé
"J’ai eu la chance de faire le CTM toilettage canin avant d’entrer en bac professionnel à la MFR du Perche. Je voulais avoir la double casquette avec le côté polyvalent en animalerie et le toilettage canin, félin et NAC (Nouveaux Animaux de Compagnie). Je pense que les deux formations sont liées et que c’est un atout d’avoir cette double spécificité dans mon CV.
J’aimerais poursuivre après mon bac par une formation en commerce tout en conservant une alternance professionnelle en animalerie. Je serais ensuite très libre de choisir vers où aller."

Espace élèves